Voilà le temps des vacances venu et cette année, vous avez pris de bonnes résolutions pour qu’elles soient zéro déchet. C’est une excellente initiative, d’autant que vous allez prendre de bonnes habitudes qui vous serviront ensuite pour le reste de l’année. Voici quelques astuces qui vont vous aider à consommer intelligemment, en gaspillant le moins possible, mais sans vous priver.

Les leviers principaux pour lutter contre le gaspillage reposent sur trois points :

  1. bannir les objets à usage unique ;
  2. éviter le plus possible les emballages ;
  3. rationaliser vos actes et déplacements.

En préambule

Si vous vous intéressez à l’écologie, c’est que vous êtes déjà un citoyen responsable qui fait tout son possible pour consommer intelligemment et ne pas abuser des ressources de la planète. C’est pourquoi vous ne devez pas tomber dans le piège de la culpabilisation que forgent les responsables politiques.

Pour vos vacances, vous allez vous déplacer et alourdir votre empreinte carbone, certes, mais ce n’est rien en comparaison de traités mondialistes signés par les gouvernements. Ils autorisent des cargos qui traversent l’Atlantique pour convoyer des poulets d’Amérique Latine ou l’importation de poissons pêchés en Scandinavie, mais qui sont allés se faire conditionner en Chine, avant de revenir dans nos supermarchés.

Vous faites de votre mieux, mais vous n’êtes pas l’assassin de la planète. La France ne représente que 0,9 % des émissions carbone dans le monde. Alors profitez sereinement de vos vacances !

Photo de Ian Turnell provenant de Pexels

Avant de partir

Il est important d’éviter le papier, car ce sont des arbres qui partent en fumée et les forêts sont le poumon de notre planète. N’imprimez donc pas sans compter. De plus en plus de réservations se présentent directement sur le smartphone : billets de train ou d’avion, réservations d’hôtel, entrées pour parcs d’attractions, etc.

Si vous possédez une tablette (ou même sur votre smartphone), inutile d’acheter des tas de cartes routières ou guides touristiques qui ne vous serviront que quelques jours.

Bannir les objets à usage unique et éviter le plus possible les emballages

Bannir les objets à usage unique et éviter le plus possible les emballages sont deux points très liés. Cependant, si la décision de vous passer du jetable vous revient, pour ce qui concerne les emballages, nous sommes tous dépendants des fabricants.

Il est important de comprendre que le recyclage n’est pas la solution miracle. Ce qui est écologique, c’est de ne pas consommer. Un objet recyclé ne l’est jamais intégralement et il coûte de l’énergie pour le transporter, puis le transformer. Lorsque vous préférez des objets réutilisables, vous ne vous privez de rien, vous changez juste votre comportement.


Voici quelques-uns des objets les plus polluants en vacances.

  • La bouteille d’eau

La bouteille d’eau coche toutes les cases du produit néfaste. Elle coûte cher à l’environnement pour la fabriquer, remplir, conditionner, transporter, puis recycler. Sans compter toutes celles qui finissent à la poubelle classique ou pire, dans la nature.

Partout en France, et dans de très nombreux pays, l’eau du robinet est potable et d’excellente qualité. On peut même pousser le bouchon en affirmant qu’elle est meilleure que l’eau en bouteille, car elle ne contient pas les microparticules de plastique qui se détachent de la paroi de la bouteille.

Prenez une gourde pour vos vacances. Vous en trouvez de toutes les contenances et de toutes les matières. Si vous partez dans un pays chaud, prenez une gourde isotherme. Vous trouvez également des étuis qui se portent en bandoulière et qui protègent votre gourde des chocs et de la chaleur.

De retour à la maison, vous pouvez mettre votre gourde dans le réfrigérateur pour toujours avoir de l’eau fraîche et vous pouvez l’emporter au bureau, à la salle de sport, dans la voiture, etc.

gourdes

  • Les lingettes

Les lingettes sont une abomination qui a germé dans l’esprit des experts en marketing il y a peu et qui ont malheureusement prospéré démesurément. Elles servent à tout et dans toutes les pièces, cuisine, salon ou salle de bains, mais elles ne servent qu’une fois.

Les lingettes, conditionnées dans des paquets en plastique, sont imbibées d’un produit chimique destiné à diverses tâches, puis remplissent des conteneurs poubelles par milliers. Stop, prenez du tissu ! Le tissu microfibre par exemple est multiusage, ultrarésistant, se lave facilement, sèche rapidement et est léger et peu encombrant.

  • La cuisine zéro déchet

Si vous prévoyez de camper ou pique-niquer, prenez des couverts durables qui vous resserviront d’année en année. Ils prennent peu de place et sont légers à transporter. Alors oui, il y a un peu de vaisselle, mais que sont quelques minutes à côté de la dépense énergétique pour façonner, emballer et transporter une fourchette en plastique qui ne va servir qu’une fois !

Pour le réfrigérateur, les bons vieux Tupperware sont désormais très élaborés, avec des systèmes d’aération et de compartiments. D’autre part, pour recouvrir vos saladiers et bols avec les restes pour le lendemain, n’utilisez plus de papier aluminium ou film étirable, vous trouvez des jeux de couvercles extensibles en silicone alimentaire. Ils sont disponibles dans toutes les tailles et s’adaptent à toutes les formes des contenants. Vous les passez sous l’eau et ils sont prêts à resservir. Vous pouvez aussi utiliser des emballages alimentaire réutilisation a la cire d’abeille.

  • Les sacs et emballages

Tous les sacs à usages uniques sont une aberration écologique. Pour aller faire vos courses, prenez un sac cabas durable et, pour le pique-nique ou la plage, un sac isotherme ou une glacière qui vont vous durer des années.

Pour les emballages, vous êtes tributaire des fabricants, mais, à chaque fois que vous avez le choix, achetez le produit dont l’emballage est le plus succinct. Il vous revient de forcer la main des distributeurs en vous détournant de leurs produit suremballés, c’est le seul moyen de pression que vous avez.

Dans tous les cas, préférez le verre au plastique. Le verre est ce qui se recycle le mieux aujourd’hui. L’idéal est d’acheter en vrac, mais il n’est pas toujours évident d’emporter les contenant nécessaires en vacances.

  • La trousse de toilette zéro déchet

Pour les vacances, il vous faut une trousse de toilette réduite. Si vous achetez des produits dans leur version « mini », cela va vous coûter proportionnellement très cher et la production d’emballages est démesurée.

Pour la douche, achetez un flacon géant de produit deux en un, shampoing-douche. Il est économique, mais pas toujours pratique, c’est pourquoi vous allez acheter un petit flacon de voyage réutilisable que vous allez emporter et qui vous servira ensuite à la maison.

Le gel douche, comme le dentifrice, doivent être utilisés avec mesure. Ce n’est pas en doublant la dose que vous vous laverez mieux. Pour le dentifrice, il suffit d’en mettre une noisette sur votre brosse et pas la généreuse quantité que vous voyez dans les publicités. Vous doublez ainsi le temps d’utilisation de votre tube et, par conséquent, vous divisez par deux les emballages. Idem pour le gel douche, une toute petite quantité suffit.

La brosse à dents est par définition un produit jetable. Cependant, tâchez de trouver des brosses qui partent ensuite dans le bac à compost, en bambou souvent, plutôt qu’en plastique qui viennent grossir vos tas de déchets.

Les cotons tiges en plastique sont désormais interdits, mais, plutôt que d’en acheter en bambou, prenez des cure-oreilles qui sont éternels et, en plus, ne risquent pas comme les cotons tiges de créer des bouchons d’oreille en poussant le cérumen au fond du conduit.

Évitez les cotons et lingettes, et prenez des pièces microfibres lavables.

 savon solide

  • Les piles

Nous nous déplaçons désormais avec tout un attirail électrique qu’il faut bien recharger. Si les smartphones et tablettes possèdent des batteries durables, ce n’est pas le cas des souris, claviers, amplis, et autres petits appareils. 

Achetez des piles rechargeables, elles vous serviront toute l’année. Les piles jetables contiennent les pires substances pour l’environnement et leur recyclage n’est jamais intégral. Un chargeur de piles prend peu de place et, en prévoyant un jeu supplémentaire, vous n’êtes jamais à court.

  • Rationalisez vos déplacements et votre façon de vivre

Si vous êtes en camping ou en location, évitez de prendre la voiture pour un oui ou pour un non. Tâchez de grouper les courses, cela vous fera en plus économiser du carburant. Prenez le temps aussi de prendre un vélo ou de marcher.

Lorsque vous allez faire vos courses, n’oubliez pas votre sac cabas. Achetez de préférence les produits locaux. Les commerçants ont compris qu’il s’agissait d’un bon argument publicitaire et mettent souvent en avant les produits dont l’empreinte carbone est la moins élevée.

Vous allez bien évidemment trier vos déchets. Tout ce qui peut être mis dans des bacs de tri va être recyclé, et cela vous évite en prime la surconsommation des sacs-poubelles.

Photo de Vadim B provenant de Pexels

  • Les souvenirs de vacances

Dernier conseil lorsqu1e les vacances se terminent, n’achetez pas n’importe quels souvenirs. Que ce soit pour vous ou pour faire des cadeaux, évitez les babioles qui finissent dans un tiroir, voire à la poubelle. Tous ces souvenirs sont souvent fabriqués et ne présentent pas grand intérêt.

Choisissez de vrais objets artisanaux qui profitent aux artisans locaux. Si vous voulez du périssable, rapportez des produits régionaux à déguster pour prolonger vos vacances, une fois de retour à la maison.

Le zéro déchet devient vite un comportement instinctif qui ne vous prive de rien. L’écologie ne doit jamais être considérée comme punitive, alors partez en vacances serein et profitez !

profitez bien


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés