Passer au zéro déchet est évidemment bon pour la planète, car vous jetez moins, ce qui engendre moins de collecte, moins d’incinération, mais aussi moins de recyclage qui coûte cher en énergie. Outre le fait que vous devenez écologiquement plus vertueux, vous allez aussi trouver un intérêt personnel qui va changer votre vie.


Les économies d’abord !

Le zéro déchet commence par ne pas (plus ?) acheter n’importe quoi. L’immense majorité des objets à usage unique peut être remplacée par des produits durables. Dès lors que vous n’avez plus besoin de renouveler sans cesse certains produits, les économies sont immédiates. Ce que vous allez fabriquer vous-même est aussi plus économique (cuisine, potager, cosmétiques, produits ménagers …).

Vous économisez sur les achats, mais aussi sur votre budget « poubelles ». Si vous réduisez votre consommation, vous réduisez les emballages et vous utilisez un moins grand nombre de sacs poubelle.

La corvée de sortie des poubelles ne disparaît pas totalement, mais elle se trouve considérablement réduite ! De plus, si vous habitez dans une zone où le ramassage des ordures est soumis à la redevance incitative – ce qui signifie que votre nombre de levées est réduit – vous faites des économies sur votre facture.

Côté transports, vous faites aussi des économies sur vos pleins de carburant, car vous avez moins de courses à faire et moins de choses à emporter à la déchetterie.

Retrouvez le goût de la nature

Si vous en avez la possibilité, vous pouvez cultiver une partie de vos denrées alimentaires. Même sur une petite terrasse ou un balcon, vous pouvez installer une jardinière pour y planter vos aromates et quelques tomates cerises par exemple. Si vous êtes à la campagne, faites-vous plaisir en consacrant un coin potager et plantez quelques arbres fruitiers. Vous n’avez besoin que de quelques mètres carrés et vous allez redécouvrir le goût des vrais fruits et légumes.

Ce que vous ne cultivez pas, vous pouvez l’acheter en vrac. Vous allez retrouver les sensations de plaisir du toucher et de l’odorat, sans en passer par les affreux emballages en plastique !

Il n’y a rien de plus simple que de fabriquer son propre compost. Si vous êtes en appartement, renseignez-vous sur les lombricomposteurs. Ils font un travail extraordinaire qui ne vous demande aucun entretien et ils sont parfaitement inodores. Votre compost servira ensuite à nourrir vos plantations bien plus efficacement que n’importe quel engrais industriel.

Zéro déchet, c’est aussi en finir avec les plats industriels. Vous retrouvez le plaisir simple de cuisiner, en redécouvrant les aliments avec tous vos sens.

Passez du temps en famille

Les parents se plaignent de perdre le contact avec leurs enfants absorbés par les écrans. Si vous adoptez le zéro déchet, vous vous remettez à la cuisine, au jardinage et à la fabrication de vos produits ménagers et cosmétiques (il existe tant de recettes ultra simples et rapides). Ce sont autant d’ateliers auxquels peuvent participer vos enfants.

Vous leur apprenez comment bien consommer et passez du temps ensemble. Vous renouez des liens distendus et votre atmosphère familiale retrouve des couleurs.

Réorganisez votre temps

Pour passer du temps avec votre famille et grappiller quelques heures pour jardiner, cuisiner ou fabriquer vos produits du quotidien, vous allez naturellement réorganiser vos journées. Moins consommer signifie moins courir les boutiques, moins faire la queue au supermarché, éviter les longs trajets en voiture ou en transports en commun…

Vous allez vite vous rendre compte que le zéro déchet est addictif. Vous allez naturellement faire attention à chaque emballage que vous pouvez éviter, à chaque objet inutile ou que vous pouvez remplacer par un autre plus durable, vous préférerez prendre votre vélo pour vous rendre à la boulangerie toute proche plutôt que de prendre votre voiture...

Retrouver le temps de vivre est un luxe que l’on a un peu oublié. Il est temps de réhabiliter cet art de vivre délicieux et c’est possible, grâce au zéro déchet.


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés