La protection hygiénique pour une femme représente environ 12 000 protections périodiques au cours de sa vie. Ces produits ne font pas partie du tri des déchets et doivent être enfouis ou incinérés, engendrant des dizaines de milliards de déchets chaque année dans le monde. Il existe aujourd’hui des alternatives à la serviette hygiénique et au tampon qui vous offrent la même protection et sont aussi pratiques à utiliser, mais sans affecter l’environnement.

 

La protection hygiénique à la cellulose végétale

Les serviettes hygiéniques et les tampons sont fabriqués à partir de matériau non tissé en polypropylène ou mélange de polypropylène, polyéthylène et polyester, puis ils sont blanchis au chlore.

La protection hygiénique écologique utilise de la cellulose végétale, blanchie à l’eau oxygénée. Vous ne voyez aucune différence à l’usage, d’autant qu’elle est hypoallergénique. La cellulose végétale est composée de glucides d’origine naturelle qui rendent la serviette hygiénique biodégradable. Elle est sans parabène et sans parfum.

 

La serviette hygiénique lavable

Vous ne verrez pas non plus de différence avec la serviette hygiénique lavable, excepté qu’elle est plus douce que la serviette hygiénique jetable ! La seule précaution à prendre est de ne pas oublier son sachet hermétique pour la stocker, quand vous devez la changer en dehors de chez vous.

Elles sont proposées sous différents formats, et différents motifs. Elles sont certifiées Oeko-Tex, un label allemand qui garantit les qualités sanitaires et écologiques des textiles, exempts de produits toxiques pour le corps et pour l'environnement.

Pas de déchets, aucun risque d’allergie et faciles à laver, vous pouvez les réutiliser plus de deux cents fois.

serviette-hygienique-lavable

Le tampon hygiénique écologique

En plus d’être néfaste pour l’environnement, le tampon hygiénique n’est pas si hygiénique que cela, car il existe un risque d’infection grave qui peut même provoquer un choc toxique. Il existe des tampons hygiéniques 100 % coton qui sont totalement biodégradables. Ils sont doux et hypoallergéniques.

Leur coton est certifié GOTS, une référence mondiale qui garantit l’utilisation de fibres naturelles, issues de l’agriculture biologique.

 

Les culottes menstruelle

La culotte menstruelle est efficace et durable.

Contrairement aux protections intimes classiques, les culottes menstruelles ne laissent aucune odeur désagréable, grâce à ses couches absorbantes et anti-odeur.



Elles sont robustes et leur efficacité ne diminue pas avec le temps ou les différents lavages. Un des autres avantages, les culottes de règle sont beaucoup plus discrètes et très esthétiques!
Les culottes de règle sont beaucoup plus agréables pour passer une nuit sans fuite. Les serviettes hygiéniques de nuit sont généralement épaisses et peuvent être assez inconfortables.

 

Les culottes menstruelles sont efficaces pour les flux moyens. Certaines femmes ayant des flux abondants optent pour une combinaison culotte menstruelle + coupe menstruelle ou tampon par exemple.
La coupe menstruelle ou le tampon sont placés en début de journée, puis une fois enlevé, la culotte menstruelle permet de terminer la journée au sec.

Par contre ce type de sous-vêtement peut être moins adapté dans certaines situations : lors d’un long voyage ou pour la baignade notamment. De plus, même si elles peuvent être lavées en machine, elles ne peuvent pas être séchées au sèche-linge. Leur séchage à l’air libre peut prendre un peu de temps.

La coupe menstruelle

 

La coupe menstruelle existe depuis les années 30, mais elle reste méconnue en France. Une seule coupe menstruelle suffit pour plusieurs années, ce qui en fait la protection hygiénique la plus économique et la plus écologique sur le marché. Vous pouvez trouver des coupes menstruelles fabriquées en France.
Il s’agit d’un petit récipient qui s’adapte aux parois du vagin, grâce à son silicone hypoallergénique souple et flexible. Le silicone n’assèche pas la muqueuse et il ne contient aucun produit toxique. Selon votre flux, vous devez la changer toutes les quatre à huit heures, car elle peut contenir jusqu’à trois fois plus de sang qu’un tampon hygiénique.

La coupe menstruelle est confortable et vous ne la sentez pas. Vous la lavez et la réutilisez à l’infini.

 

 

L’éponge de mer

L’éponge de mer fait partie des plus anciennes méthodes. Elle est écologique, à condition que le fournisseur que vous sélectionnez respecte l’environnement pour la prélever dans la nature. Il faut qu’elle ait été cueillie sans mettre en danger la préservation de son site d’origine. Elle doit être coupée et non arrachée, afin qu’elle puisse repousser.

Il vous suffit de placer une éponge de mer au fond du vagin et, lorsqu’elle est gorgée de sang, la retirer et la rincer à l’eau froide. Vous devez la nettoyer au moins une fois par jour à l’aide d’un savon au pH neutre. Vous pouvez à chaque fois la réutiliser immédiatement.


Vous pouvez l’adapter selon votre flux, c’est-à-dire la découper s’il est faible ou en utiliser deux s’il est abondant. L’éponge est douce et ne peut pas provoquer d’allergie. Vous pouvez la réutiliser pendant une douzaine de menstruations, avant de la jeter dans le bac à compost, car elle est biodégradable.

Cependant, l’éponge de mer est plus contraignante que les autres alternatives. Elle n’est pas compatible avec un stérilet et vous devez la nettoyer souvent, parfois toutes les deux heures, ce qui n’est pas toujours pratique.

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés